Code de vie et politiques


IMPORTANT

Tous les élèves qui fréquentent le centre la Croisée pour l’année 2021-2022 doivent signer les déclarations suivantes :

  • Code de vie ;
  • Plan de lutte contre l’intimidation et la violence (à venir)  ;
  • Politiques du centre ;
  • Pratique d’utilisation d’Internet et du réseau télématique du CSSDA.

​Le formulaire de déclaration se trouve au bas de cette page.

CODE DE VIE

Préambule

Le Centre la Croisée fait du RESPECT d’autrui, de l’environnement et de soi ses valeurs fondamentales et universelles sur lesquelles le présent code de vie est basé.

Tout le personnel est responsable de faire respecter les règlements en vigueur au centre la Croisée.

Le centre la Croisée se dégage de toute responsabilité relative aux objets perdus ou volés à l’intérieur ou à l’extérieur de l’établissement.


Loi sur le tabac

INTERDICTION DE FUMER SUR LES TERRAINS DU CENTRE ET DU COMPLEXE JBM

Il est interdit de fumer ou de vapoter dans nos stationnements, dans les voitures, sur les terrains gazonnés ainsi qu’à l’intérieur du complexe. En cas d’infraction, de fortes amendes sont prévues par la Loi pour les contrevenants et le centre de service scolaire.

La Loi encadrant le cannabis interdit à quiconque d’avoir en sa possession du cannabis sur les terrains, dans les locaux ou dans les bâtiments mis à la disposition d’un établissement d’enseignement.

http://quebecsanstabac.ca/jarrete/


Respect et sécurité

  • Dans les salles de cours, tout appareil électronique est toléré strictement à des fins pédagogiques ou pour l’écoute de musique*. L’appareil utilisé doit être déposé et visible sur la table de travail. Seulement une musique déjà programmée pourra être écoutée évitant toute manipulation. *En cas d’usage inadéquat, le privilège sera automatiquement retiré à l’élève.
  • Le téléphone cellulaire peut être utilisé comme outil de travail en classe (antidote, dictionnaire, liseuse, agenda…). Toute utilisation inadéquate pourrait entraîner une conséquence disciplinaire ou un resserrement d’échéance scolaire. La fonction téléphone est tolérée dans les corridors et la cafétéria seulement aux pauses et à l’heure du dîner. En cas d’utilisation inadéquate, le téléphone cellulaire pourra être confisqué par le personnel du centre. En temps réel ou sur toute plateforme électronique, les prises de photos, de vidéos ainsi que les enregistrements vocaux sont également interdits sans permission écrite.
  • Il est interdit d’inviter ou d’accueillir des étrangers à l’intérieur du centre et sur les terrains appartenant au centre. Toute personne de l’extérieur doit se présenter obligatoirement au comptoir afin d’obtenir son autorisation de circuler.
  • Toute manifestation de violence physique ou verbale pourra mener jusqu’à l’exclusion définitive du centre. Le centre applique une politique de tolérance zéro sur toutes les formes de violence et/ou d’intimidation.
Intimidation : «  tout comportement, parole, acte ou geste délibéré ou non à caractère répétitif, exprimé directement ou indirectement, y compris dans le cyberespace, dans un contexte caractérisé par l’inégalité des rapports de force entre les personnes concernées, ayant pour effet d’engendrer des sentiments de détresse et de léser, blesser, opprimer ou ostraciser  ». Réf : Loi de l’instruction publique 13.1.1. Intimidation 1.1.
  • Il est strictement interdit de s’asseoir dans les corridors et dans les escaliers du centre.
  • La tenue vestimentaire et la coiffure doivent être propres et décentes, sans aucun signe de violence, de haine, de racisme, de sexisme ou de drogue.
  • Toute identification à un gang est interdite.
  • Le capuchon est interdit en tout temps afin d’identifier les gens circulant dans le centre.

N. B. Le personnel est juge de la conformité à l’éthique vestimentaire dans le centre.

  • Les collations et les breuvages sont acceptés en classe, sauf à la bibliothèque ou près d’un ordinateur.
  • L’élève expulsé de classe devra se présenter au local des surveillants (local C 218.B) et rencontrer un intervenant du centre avant de réintégrer la classe.
  • Toute drogue ou tout alcool, en possession, en vente ou en consommation sont interdits à l’intérieur des limites du complexe JBM.

La direction se réserve le droit de suspendre ou d’expulser un élève qui ne respecte pas les orientations prescrites.



POLITIQUES

Fréquentation des élèves de jour

Les élèves qui réussissent à atteindre leur objectif de formation sont généralement ceux qui s’absentent le moins. Donc, tous les élèves doivent se présenter à chacun de leurs cours.

L’élève ayant une fréquentation de 30 heures par semaine dispose toutefois de 12 heures d’absences non motivées par mois qu’il peut utiliser comme marge de manœuvre pour des urgences.

Lorsque l’élève dépasse la limite de 12 heures non motivées en un mois :

  • 1er dépassement : Avis verbal du tuteur. Un suivi particulier destiné à aider l’élève pourrait être mis en place à la suite de cette rencontre.
  • 2e dépassement : Contrat de fréquentation signé avec la TES.
  • 3e dépassement : Bris de contrat engendrant une 1re suspension (14 jours ouvrables).
  • 4e dépassement : Bris de contrat engendrant une 2e suspension (30 jours ouvrables).

Dans le cas où ces démarches sont infructueuses, un arrêt de service de 6 mois d’impose.

Laissez-passer spécial : Les élèves qui bénéficient d’un laissez-passer spécial en lien avec des situations personnelles particulières ne verront pas ces retards ou départs comptabilisés dans la banque de 12 heures. Cette autorisation doit être accordée par la direction et ce privilège pourrait être retiré si des abus étaient constatés.

Retard : L’élève qui arrive en classe après la prise de présence de l’enseignant perd une heure dans sa banque d’absences tolérées (12 h). Les retards et départs hâtifs seront comptabilisés par tranche de 60 minutes à toutes les périodes.

Motivation d’absence : La direction peut motiver des absences comme la maladie avec preuve médicale, un rendez-vous avec un professionnel de la santé, un intervenant juridique ou social, un examen de conduite à la SAAQ, la maladie d’un enfant qui serait refusé au service de garde, etc. La date et l’heure doivent être indiquées sur le billet d’absence. Exceptionnellement, la direction peut analyser et autoriser des absences liées au travail avec justification de l’employeur au préalable ou toute situation particulière.

Absence prolongée : On vous demande d’appeler au centre (ex. : maladie) au 450 492-3799, poste 3775 ou par courriel absencescroisee@cssda.gouv.qc.ca.

Absence 5 jours consécutifs : L’élève qui s’est absenté cinq jours consécutifs pour cause de maladie ou autre verra son dossier fermé. Le dossier sera réactivé sur présentation de documents officiels. Cette absence sera considérée comme un abandon de formation pour l’élève qui ne dépose pas de document officiel à son retour au centre.


Salle d’examens et du laboratoire de science

  • L’élève prêt pour un examen réserve sa place en salle d’examens auprès de son enseignant.
  • L’élève doit s’assurer d’être prêt à passer son examen lorsqu’il en fait la demande. Le manque de préparation ne pourra être invoqué pour annuler son examen.
  • La ponctualité est de rigueur. On ne peut entrer en retard dans la salle d’examens, sauf s’il y a une entente particulière avec la direction. Un retard est considéré comme une absence.
  • En cas de reprise, si l’élève constate qu’il a la même version d’examen, il a la responsabilité d’en aviser la préposée aux examens.
  • Dans la salle, l’élève ne doit pas parler ou échanger d’objets. Seul le matériel requis pour l’examen est permis. Livres, sac d’école, coffre à crayons, cellulaire et tout autre objet doivent être déposés au lieu désigné.
  • Le port de la casquette et du capuchon est interdit.
  • En aucun cas, l’élève ne pourra quitter la salle avant la fin de son examen.
  • L’élève ne peut pas détruire sa copie d’examen et son brouillon. Dans tous les cas, ils doivent être remis, complétés ou non, au responsable de la salle d’examens.
  • L’élève ne peut pas repasser un examen échoué avant d’avoir fait les heures de récupération appropriées.

L’élève, qui a réservé une place en salle d’examens ou en laboratoire et qui ne peut se présenter, doit aviser le responsable de son absence en téléphonant au 450 492-3799, poste 3769 :

  • Pour les élèves inscrits de jour : avant 7 h 30.
  • Pour les élèves inscrits de soir : avant 18 h 30.


  • Lorsqu’un élève se rend coupable de plagiat ou qu’il aide un autre élève, on doit lui attribuer la note zéro. L’élève devra alors reprendre toutes les parties du sigle. Il est immédiatement référé à la direction adjointe. S’il y a récidive, le dossier sera alors fermé définitivement.
  • En aucun temps, l’élève ne peut consulter sa copie d’examen corrigée.
  • Tous les appareils cellulaires et électroniques sont strictement interdits pendant la passation des situations d’évaluation sous peine de sanction disciplinaire.

Politique locale d’évaluation des apprentissages

En cas de fermeture imprévue du centre, l’élève doit se référer à son enseignant pour connaître la nouvelle date de son examen.

PASSATION DES ÉPREUVES
L’élève qui abandonne son cours en ayant passé seulement une partie de l’épreuve ou n’ayant pas repris la partie échouée de l’épreuve durant l’année suivant la date de sa passation devra recommencer toutes les parties de l’épreuve.
DROIT DE REPRISE

Le centre permet à l’élève qui échoue de se présenter à un maximum de 2 reprises pour un même sigle si le nombre de formes le permet, après avoir fait la preuve qu’il a assimilé les notions non acquises :

  • Lors d’un deuxième échec (reprise 1), la mise en place d’un plan d’action sera initiée par le tuteur en collaboration avec les intervenants pertinents associés à l’élève et préparation de l’élève à réussir sa reprise par l’enseignant.
  • Lors d’un troisième échec (reprise 2),
    • ​l’élève aura un retrait de cette matière pour 6 mois à partir de la date de la dernière situation d’évaluation.
    • Si la matière reste au profil après l’étude du dossier, l’élève devra reprendre son sigle complet au bout de 6 mois.

Politique de tolérance zéro pour les drogues

  • Le centre se réserve le droit de faire appel à une équipe cynophile (chien renifleur) pour s’assurer que la politique de tolérance zéro soit respectée.
  • L’équipe cynophile peut intervenir partout sur le terrain du complexe Jean-Baptiste-Meilleur (intérieur/extérieur), stationnements inclus.
  • Les casiers sont la propriété du centre et peuvent être soumis à des fouilles à n’importe quel moment, et ce, sans préavis. L’attribution des casiers doit être faite uniquement par l’administration.

Une personne prise à posséder, à vendre ou à consommer toute substance illégale se verra immédiatement confiée aux autorités policières.